AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 9:49


FABIAN KILLINGSTER
“Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.”


origines, nationalité - Américain, d'origine brésilien ; âge, date de naissance - 24 ans, le 30 octobre 1990 ; études, job, occupation - Barman au Neon Light ; statut social, sexualité - Bisexuel et célibataire ; statut monétaire - normal ; religion, croyances, parti politique - Athée, assidu protecteur de la faune et la flore, végétalien et fier de l'être ; traits de caractère - taquin, drôle, sociable, indépendant, possessif, imprévisible, ouvert d'esprit, sale gosse, anticonformiste, artiste, excentrique, plein de vie  ; groupe - Woods ;


People get bored and then they do reckless things. It’s how the world works.
01 ϟ VOISINAGE; C'est un plaisir que d'avoir Faby en tant que voisin, tout d'abord parce qu'il est respectueux des autres, il est calme, silencieux, discret. Il n'est pas du genre à organiser des grosses soirées d'enfer chez lui, il n'est pas du genre non plus à gueuler dans sa maison. C'est un artiste, il aime peindre et dessiner. Lorsqu'il est chez lui, il peint, il dessine, en silence. Lorsqu'il n'est pas chez lui, il travaille, sa maison est vide, donc silencieuse. Il est très branché bio, légumes frais, fruits du jardin et tout ce qui s'ensuit. Alors, il n'est pas rare de le voir cultiver un petit potager ou cueillir quelques fruits dans ses arbres fruitiers. Lorsqu'il croise ses voisins, il est poli, souriant, un petit signe de tête avec un large sourire et un petit coucou de la main sera fait pour celui qui le saluera. Pour résumer, on peut dire que Fabian est un voisin plutôt tranquille et agréable, sa maison est silencieuse et c'est un plaisir que de contempler le petit jardin propret et le verger qu'il entretient derrière sa maison. 02 ϟ NYC; Fabian est né à New York, cette ville, il ne la quitterait pour rien au monde. Ses amis sont ici, sa famille est ici, son travail est ici, son art est ici, toute sa vie est ici. Il est hors de question pour lui de quitter cet endroit, il est né ici et il mourra ici, comme il le dit si bien. Faby est barman, il travaille au Neon Light. À coté de ça, il peint et il dessine, énormément. Il aimerait beaucoup vivre de son art, de ses dessins, de ses peintures, son métier de barman ne le branche pas plus que ça, lui qui aime beaucoup la nature et le bio, toutes ces boissons alcoolisées ne lui plaisent pas plus que ça, même si ça ne l’empêche pas de boire un verre parfois ou fumer une cigarette de temps en temps, il aimerait vraiment que ça reste occasionnel. 03 ϟ ANECDOTES; Pour avoir une anecdote négative, il faut remonter quelques années en arrière, Faby avait, à cette époque là, seize ans. Il se découvrait, sexuellement parlant. Les filles ou les gars? Les gars ou les filles? Le barman ne savait pas vraiment qui choisir, les deux lui plaisaient finalement, après avoir essayé les deux, chacun de leur côté, puis les deux en même temps. Pourquoi, finalement, se cantonner à un seul sexe quand on aime et qu'on peut avoir les deux? Fabian a décidé de ne pas choisir, il aime les hommes, il aime les femmes et si ça ne plait pas aux autres, et bien tant pis pour eux. Revenons à l’anecdote négative, il habitait encore chez ses parents, il était rentré assez tard d'une soirée, il était un peu trop alcoolisé, un peu trop fatigué, vous comprenez, c'est pardonnable tout ça. Toujours est-il qu'il est rentré à dix heure (du matin, le lendemain, pas a vingt-deux heures le soir même). Ses parents étaient mort d’inquiétude, leur fils Fabian ne les avait pas habitué à un tel niveau de débauche, rentré si tard que ça (ou tôt, c'est selon), alcoolisé, complètement crevé et probablement drogué, on ne le saura jamais. Son père avait décidé de sévir, plus de portable, il avait confisqué le portable de son fils. Fabian n'était même pas en forme pour se défendre et rechigner, il s'était affalé sur on lit et roupillait à la seconde ou sa tête avait frôlé son oreiller. L’alcool, la fatigue, tout ça hein, on va dire. Néanmoins, il n'y avait pas que ça qui semblait fatiguer notre petit artiste, mais bien autre chose. Son père, victime d'un ennui mortel ce jour-là, décida d'essayer de faire fonctionner le téléphone de son fils. La technologie, le progrès, tout ça l'impressionnait. Après mainte et mainte manipulations toutes aussi hasardeuses les unes que les autres, il tomba sur une photo de son fils, photo qui datait de quelques heures auparavant. Quel ne fut pas la surprise de découvrir son fils, alité, nu et entremêlé en compagnie d'une fille et d'un garçon. Après avoir blanchit, puis rougit, puis verdit, toutes les couleurs de l'arc-en-ciel passés, son père força son fils à passer des tests, toutes sortes de tests, pour le sida, pour les mst, pour ci, pour ça. Le moment le plus gênant de la vie de Fabian probablement, il était surtout gêné que son père le prenne comme ça, il s’attendait a des larmes, des cris, mais surement pas à passer le lendemain à l'hosto pour faire des prises de sang, des touchers rectaux, des analyses d'urine, de sang et de toute ce qui était possible et imaginable, avec son père à coté qui explique au mignon petit infirmier en s'exclamant "Vous comprenez, il a fait l'amour à une fille et un garçon, en même temps! Oui oui Monsieur, comme je vous le dis, en même temps! Il s'est servit de son zizi et de ses fesses en même temps, c'est dangereux vous croyez? J'ai peur qu'il est attrapé quelque chose de grave." Pauvre Fabian... Il ne sait toujours pas si son père a fait exprès pour l'humilier ou s'il était vraiment si idiot que ça au point de penser de pareilles choses. 
L’anecdote positive ne remonte pas à si loin que ça, ce jour-là, ça a vraiment fait chaud au cœur de Fabian, il travaillait au bar, il était occupé à servir des verres lorsqu'il se rendit compte qu'une femme le regardait, ou plutôt le fixait d'un air insistant. C'était une jolie brune, avec des yeux pétillant de malice. Après lui avoir demandé quelle boisson elle désirait, Faby se rendit compte, par l'absence de réponse, que cette jeune femme était muette. Elle lui répondit simplement par un sourire et lui fit signe de la main de s’approcher. Le barman obéit et s'approcha de la femme qui l'intriguait de plus en plus. Ils n’échangèrent que des sourires, des regards, des petits gestes, mais c'était déjà tellement énorme. Ils finirent par passer la nuit ensemble, au petit matin, Fabian ne put s’empêcher d’attraper une feuille et de la dessiner. Il la regardait, elle était encore endormit, allongée nue sous les draps du barman. Elle était fascinante, belle, tellement sensuelle et admirable. Le temps de prendre une douche, elle n'était plus là.  Le dessin, lui non plus n'était plus là, la femme lui avait acheté, à la place il trouva un chèque d'une grosse somme puis un petit mot qui annonçait qu'elle reviendrait surement pour un autre portrait, car elle trouvait le talent de Fabian vraiment exceptionnel.
04 ϟ FRIGO, LIT, DRESSING, COURRIEL; Le frigo de Fabian n'est pas blindé de gras, de sucre, de sel, il ne déborde pas de viande ou de crème ou tout autre chose que l'artiste pourrait qualifier de dégoûtant. On verrait plutôt, des fruits frais, des légumes frais, provenant du jardin. On ne trouve pas non plus de crème, de yaourt ou de lait, ou même des œufs, Fab n'en mange pas, déjà, il ne digère pas les produits laitiers, et les œufs lui donnent envie de vomir de par leur aspect gluant et visqueux. De plus, il est végétalien, il ne mange donc pas de produits issus des animaux et encore moins les animaux eux-même, fervent défenseur de la cause animal.  
Sous son lit on peut trouver des grandes boîtes de rangements, remplit de dessins inachevés, de croquis ratés, de peintures laides. C'est moche, ça sert à rien, c'est pas finit, mais Fabien les gardes quand même. Pourquoi? Peut-être qu'un jour, l'envie lui prendra de les achevé, de les arranger ou de les remettre en ordre. Ou plutôt il essaye de s'en convaincre lui-même, en vain.
Son armoire, elle, pourrait être qualifié de débarra, de fouillis, de range-tout. On peut trouver des cartons pas encore déballés depuis le temps, ou bien des vêtements mit en boule dans un coin, des manteaux déchirés, cassés. Des choses inutiles encore une fois. Faby n'est pas un homme qui aime jeter ses affaires. Cette armoire aurait bien besoin d'un peu de rangement et d'un petit coup de frais. Un jour. Mais le simple fait de l'ouvrir constitue un risque pour quiconque reste devant, une avalanche de cartons, de vêtements et de choses non identifier menacerait de tomber sur vous et de vous fracasser le coin de la figure.
La boite aux lettres de Fabian reste la plupart du temps, désespérément vide. Il a demander a recevoir les facture, les bulletins et tout le toutim sur son adresse mail internet. Le gâchis de papier inutile, non merci. Sur sa boite aux lettres figure "Monsieur le facteur, si tu as de la pub à me donner, je te l'offre, je te conseille de t'en servir de papier toilette et de t'essuyer les fesses avec, ça sauvera peut-être un arbre."
05 ϟ LOTO; Premièrement, Fabian aurait du mal à y croire. Le choc passé, il ferait probablement son possible pour en donner à sa famille, ses parents, son frère et sa sœur. Ensuite, il garderait le reste pour acheter un local, pour peindre, pour exposer ses dessins, son art. Faire découvrir au gens sa passion. Et pourquoi pas réaliser son rêve? Les voyages, les grandes maisons, les villas et tout le tintouin n’intéresse pas Faby. En revanche, il quitterait volontiers son boulot de Barman.


pseudo, prénom - Luw ; âge - 24 ans ;comment avez-vous connu le forum ? - Bazzart ;pays, fuseau horaire: - France ;présence - Un peu tout les jours ; crédits - Applestorm ; dédicace, petit mot - Vous êtes beaux    ; scénario ? - Oui scénario de Ollie ; avatar - Lucky Blue Smith ;


Dernière édition par Fabian Killingster le Jeu 8 Jan - 14:05, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 9:49

- We mature with the damage, not with the years.

01 Ϟ Faby est né un 30 octobre 1990 à New York, quand il est né, il avait déjà un grand frère, Alexander de deux ans de plus que lui. En revanche, lorsqu'il a eu quatre ans, une petite sœur, Nina est arrivée à son tour. Les trois jeunes Killingster ne s'entendent pas trop mal, malgré leur différence. Le grand frère de Fabian est plutôt du genre excessif, le barman le soupçonne même de vendre et consommer de la drogue en grande quantité et de faire partie d'un gang. Fabian essaye de le résonner parfois, mais Alex nie tout en bloc. En revanche, Nina, elle est plutôt admirative de ses deux frères, on a l'impression qu'elle les prend pour deux perfections, deux merveilles du monde. Ce qui rend parfois Fabian un peu gêné, pensant qu'il ne le mérite pas. Cette admiration vient du fait qu'un ancien petit ami de leur sœur la frappait. Lorsque que les deux Killingster, Alex et Fab ont découvert ça, ils ont été tabasser le mec en question qui depuis est devenu gentil avec Nina, même si cette dernière n'est plus en couple avec cet homme. Depuis ce temps, les deux frères ont tendance à surveiller étroitement les relations de la jeune fille, qui peut paraître parfois étouffant pour elle. 02 Ϟ Depuis son plus jeune âge, Fabian aime exprimer son art, dessiner, peindre. Il est certain que même dans le ventre de sa mère, il dessinait déjà. Tout petit, il produisait des œuvres d'arts dignes des plus grands peintres, sur les murs blancs de sa chambre. Il arrachait la tapisserie et dessinait, coloriait. Son père s'amusait (façon de parler) sans relâche à repeindre les murs avec de la peinture blanche ou retapisser la pièce. Finalement, ils ont installé un tableau qui prenait tout un pan de mur dans la chambre de Fabian pour qu'il puisse dessiner sans ruiner le papier peint. À l’école aussi, il exprimait son art, les marges de ses cahiers étaient remplis de petits dessins, de gribouillis entre les lignes. Il y avait des pages et des pages entières de dessins. Il s'amusait aussi à dessiner sur les table, avec la mine de son compas, c'était bien plus rigolo, c'était presque de la sculpture. Évidemment, à niveau d'une cinquantaine de cahiers par année, plus remplis de dessins que de formules de mathématiques, ça fait cher en fourniture. 03 Ϟ Fabian à des origines brésiliennes, du côté de son père. Avant, les parents emmenaient leur trois enfants là-bas, au Brésil. Fab, Alex et Nina passaient leurs vacances à Rio de Janeiro, chez leur grand parent paternel, maintenant les deux papy et mamie sont trop fatigués pour recevoir tant de monde chez eux. Il y avait aussi leurs cousins et cousines, les grands parents avaient leurs petits enfants pendant un bon mois, pendant les grandes vacances. C'est d’ailleurs là-bas, à Rio, que Fabian à vécu ses premières découvertes sexuelles, à l'époque, il devait avoir une dizaine d'années, c’était encore un enfant qui ne pensait qu'à s'amuser au ballon, ou ce genre de choses. C'est quand son cousin, Cael, bien plus âgé que lui, à l'époque il devait avoir environ dix-huit ans, s'était mit à faire des choses d'adultes dans la salle de bain que Fabian se rendit compte que c'était plutôt agréable de faire ça. Il avait surprit son cousin, en train de se donner du plaisir tout seul, la porte était entrouverte, Fabian a jeté un œil discrètement et à tout vu. Il s'est mit à fantasmer sur Cael et faire la même chose lui aussi, sans quitter son cousin des yeux. Il recommença plusieurs fois, seul, cette fois-ci. Plus tard il découvrit que son frère Alex, aussi, faisait ça. Puis finalement c'était devenu normal, pour lui de le faire, ça fait partit des apprentissages de la vie, après tout. Néanmoins, au jour d’aujourd’hui, lorsqu'il fait la chose tout seul, il lui arrive de penser à son cousin, pourtant il sait que c'est très mal, c’est la famille, mais il ne peut pas s’empêcher, c'est plus fort que lui, pauvre Cael, s'il savait ça. Fabien se sentirait probablement gêner si il revoyait son cousin en vrai.


Dernière édition par Fabian Killingster le Jeu 8 Jan - 14:36, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 11:42

bon choix de scenario !
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche pig
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 12:43

excellent choix de scénario
bienvenue I love you
(le titre )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 12:59

Bienvenue sur BH I love you
Tu fais un heureux
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 16:30

Merci tout le monde
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Jeu 8 Jan - 18:44

honhon, je meurs, c'est parfait, adieu.
(et puis bienvenue quand même. )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Ven 9 Jan - 13:32

Merci J'ai hâte d'être validé pour pouvoir commencer
Revenir en haut Aller en bas
Admin
fostered alike by beauty and fear. ϟ
avatar

➢ ASSIDUITÉ : 171
➢ CRÉDITS : av/outlines
➢ AVATAR : sam claflin

AFTERNOON DELIGHT
MAKE YOU FEEL MY LOVE:

MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Ven 9 Jan - 20:57

quelle fiche, mais quelle fiche ! je sens qu'Ollie va se régaler à rp avec toi, je te valide avec plaisir I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Just remember when you're ignoring her, you're teaching her to live without you.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   Ven 9 Jan - 20:59

Merci, je vais rougir Embarassed
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Faby (+) Le dessin c'est le reflet de l'âme, un coup de crayon peut être pire qu'un coup de poing.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Zokuro Powa !!?
» Miroir d'eau
» Carrousel
» Koala
» Petite fille dans les champs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brooklyn heights :: GET UP :: make it to me :: TENERIFE SEA-
Sauter vers: