AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 hold on to what you're feeling

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:04


ARIEL BRODERICK
“take my apology, i'm sorry for the honesty
but i had to get this off my chest”


origines, nationalité - Ariel vient de Hanover, ville du New Hampshire qui l'a vu grandir. Elle possède donc la nationalité américaine mais son nom et sa chevelure de feu ne peuvent faire d'elle qu'une irlandaise. ; âge, date de naissance - Elle observe le monde qui l'entoure depuis un certain quatre juillet, il y a de ça vingt-huit ans. ; études, job, occupation - Avec un diplôme d'Harvard en poche et de l'ambition à revendre, c'est petit à petit qu'elle a gravi les échelons afin de devenir rédactrice en chef du Brooklyn Daily Eagle. ; statut social, sexualité - Ariel, elle aime les hommes. Et depuis quelques années, elle en aime un en particulier. Ils ont emménagé ensemble, ils se sont passés la bague au doigt. Mariée depuis trois ans à cet homme, Ariel voit depuis peu son couple dépérir. ; statut monétaire - L'argent, elle n'en a jamais manqué. Et avec un boulot en or comme le sien, ce n'est pas demain que son compte en banque va basculer dans le rouge. Elle sait comment se faire plaisir avec son argent durement gagné, mais pourtant, elle reste dans ce petit appartement de Brooklyn qu'elle a acheté il y a presque dix ans. ; religion, croyances, parti politique - Comme le reste de sa famille, si on ne compte pas Aaron, Ariel est protestante, et pratiquante. Elle a été élevée dans une famille conservatrice et républicaine, mais à l'instar de son frère, elle partage les idées des démocrates, faisant d'elle une rebelle à surveiller de près, selon ses aïeux. Fervente supportrice de ce parti, elle ne s'étend pas sur ses convictions lors des repas familiaux, ou elle risque de passer une nuit blanche à défendre son point de vue. ; traits de caractère - Ariel, c'est la jeune femme remplie d'ambition qui se bat pour ce qu'elle veut, qu'importe les dégâts. Ultra-perfectionniste, elle ne laisse passer aucune faute à ceux qui bossent pour elle. C'est une bosseuse, elle travaille très dur, quitte à ne presque pas dormir de la nuit pour finir un article. Mais malgré toute cette apparence professionnelle froide, Ariel est une personne super attachante. Elle aime ses proches d'un amour sans faille, elle sera toujours là pour eux. La famille est super importante pour la jeune femme, elle tient beaucoup à eux. Les tentatives pour fonder sa propre famille s'accumulent sans qu'aucune ne réussissent. Mais elle ne baissera pas les bras, parce que c'est une battante. Bien qu'elle ne veuille pas l'avouer, trop fière pour ça, elle est abattue secrètement par ce problème là. groupe - beds. ;


People get bored and then they do reckless things. It’s how the world works.
01 ϟ VOISINAGE; Vivant à Prospect Heights, Ariel fréquente un certain standard de voisins. La plupart d'entre eux lui ressemble, des gens matures, voulant fonder leurs foyers et désirant rester à Brooklyn. Elle possède quelques connaissances parmi ses voisins, mais rien de plus. Ses amis, ce n'est pas en fonction de leurs adresses qu'elle se les fait. Pour elle, les voisins, c'est fait pour rendre service, veiller sur le bébé, garder le chien, arroser les plantes... mais pas pour sympathiser. On sait d'elle que c'est une acharnée du travail, qu'elle possède un poste important dans le journal local et qu'elle a du mal à tomber enceinte, malgré qu'elle n'est jamais rien dit. Elle fait celle qui n'entend rien sur sa réputation, mais la façon dont son entourage la voit la touche plus qu'elle ne veut le faire croire. 02 ϟ NYC; Ariel a vingt-deux ans, un diplôme en journalisme d'Harvard et des rêves pleins la tête. C'est sans regret qu'elle vient s'installer à Brooklyn, le quartier artistique et bohème de la grosse pomme. Quel choix étonnant quand on connait la personnalité caractérielle de la jeune femme ! Mais elle s'est de suite plu dans son petit appartement, même si au début, ce fut dur pour cette fille du New Hampshire. Mais comme à son habitude, elle s'est battue pour se faire une place dans cette grande ville et aujourd'hui, elle n'imagine pas vivre sa vie ailleurs qu'à New York. 03 ϟ ANECDOTES; Ariel se tient au bord de son lit, les larmes coulant sur sa joue. C'est un nouvel échec qui vient de s'abattre sur elle. Elle devrait être habituée, à force. Mais aujourd'hui encore, elle se sent impuissante, faible, incompétente. Et elle déteste ce sentiment. Il est près d'elle, il la regarde pleurer. A lui aussi, ça lui fend le coeur. Il aimerait la prendre dans ses bras, lui dire qu'un jour, ils y arriveront. Ils auront un enfant, il veut lui promettre. Mais elle ne veut pas qu'il la touche, pas pour le moment. Peut-être plus tard, mais pour l'instant, elle veut pleurer toutes les larmes de son corps devant cette nouvelle grossesse qui ne passera pas neuf mois.
Elle entre dans le bureau, un sourire satisfait aux lèvres. Tout est blanc, tout est moderne, tout est propice au travail. Les vitres en guise de murs lui donnent une vision d'ensemble sur le reste de l'étage et des autres employés. Cette promotion, ce poste de rédactrice en chef, elle se bat depuis des années pour l'obtenir. Et voilà qu'aujourd'hui, elle est à la tête du journal local. Le Brooklyn Daily Eagle, ce n'est tout de même pas rien, et la belle rousse est plus que fière d'en être arrivée là. Elle n'a plus qu'une seule hâte : parler au monde entier de sa promotion.
04 ϟ FRIGO, LIT, DRESSING, COURRIEL; Dans le frigo, il y a les restes du poulet d'hier soir qui attendent d'être finis, au milieu des yaourts 0% et du pudding au chocolat. Sous le lit se trouve le méchant monstre qui attend le noir de la nuit pour sortir de sa cachette et lécher les pieds des dormeurs en toute discrétion. Dans le dressing, des tenues formelles, des robes chics, des dizaines de paires de chaussures peuvent y être trouvés. Ariel tient à avoir un certain look, en l’occurrence celui de la working girl, à tout moment. Dans sa boîte mail, des pubs pour des ventes privés, des réponses concernant son boulot et des mails échangés avec le reste de sa famille s'entassent. 05 ϟ LOTO; Si Ariel détenait le ticket gagnant, elle appellerai tous ses proches pour leur annoncer. Fière d'elle-même sur ce coup là, elle avertirait le monde entier si elle le pouvait. Puis, après avoir été cherché son prix, elle mettrait une part de côté, pour les coups durs, on ne sait jamais. Bien sûr, elle en donnerait une petite partie à son frère, sa soeur et ses parents. Le reste, elle se ferait plaisir avec : voyages à l'autre bout du monde, relookings, achats compulsifs... et rendez-vous avec les meilleurs médecins afin de mettre enfin un enfant au monde.


pseudo, prénom - harmony fox, élodie. ; âge - seize ans, bientôt un an de plus ;comment avez-vous connu le forum ? - la caverne d'ali baba ;pays, fuseau horaire: - france ;présence - dès que je le peux ; crédits - tumblr ; dédicace, petit mot - broderick ftw ; scénario ? - non ; avatar - kate mara ;


Dernière édition par Ariel Broderick le Sam 3 Jan - 21:45, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:06

- We mature with the damage, not with the years.
Les immeubles se dressent à l'horizon, les voitures défilent dans les rues, les passants marchent à toute allure. Ariel ouvre des yeux ébahis : toute cette agitation, tout ce remue-ménage, c'est nouveau pour elle, cette fille de Hanover. Ses pas sont hésitants, ses yeux ne peuvent s'empêcher de regarder en l'air. New York City, la ville qui ne dors jamais... voilà où elle va vivre désormais ! Tout juste sortie d'Harvard, c'est sans difficulté qu'elle a décroché un stage dans un journal. Le Brooklyn Daily Eagle, si elle a bonne mémoire. Elle croise les doigts pour que sa vie réussisse comme elle l'espère.
Hélant un taxi, elle se plonge tête la première dans le bain de foule qu'abrite New York. Les débuts vont être difficiles pour elle, elle n'a pas vraiment l'habitude d'autant de gens au même endroit. Elle qui voyait Hanover comme une grande ville, le changement est considérable ! Son quotidien est rythmé par une nouvelle mélodie, orné de nouveaux visages, habité par de nouveaux gestes. Elle vit à Brooklyn désormais, dans son propre appartement. Elle se refuse à prendre des colocataires, cela pourrait la déconcentrer. Elle bosse à fond, nuit et jour, jour et nuit. Elle veut obtenir un contrat dans ce journal, elle ne veut plus de ce poste de stupide stagiaire. Elle est patiente, Ariel, elle sait que c'est en travaillant que l'on obtient ce que l'on veut. Alors elle attend, elle travaille et elle attend patiemment que son heure de gloire arrive. Parce qu'elle arrivera, elle le sait, c'est obligé. Un jour, elle dominera la rédaction de ce journal.

Sa vie a bien changé depuis que la petite sirène s'est installée dans la grosse pomme. Elle a décroché un job, elle n'est que simple journaliste, mais ça lui convient pour le moment. Et elle s'est trouvé un amoureux, tout est parfait entre eux. Il est beau et plus important, il la comprend. Il comprend l'importance qu'à son travaille dans la vie d'Ariel. Parce qu'il est pareil qu'elle, il rêve de réussir. Il est aussi obnubilé par son boulot qu'elle l'est par le sien. Il ne lui demande pas de faire des concessions pour leur couple, parce que lui-même ne veut pas en faire. Il est tout simplement parfait. Et puis, il l'a demandé en mariage. Elle n'a pas pu refuser, elle est trop amoureuse. Les préparatifs du grand jour se sont mêlés à la routine du couple. Ariel était heureuse, elle avait un boulot qui lui plaisait et elle s'apprêtait à épouser l'homme de ses rêves. Et puis le sujet des enfants est apparu. Et c'est là que les choses se sont compliquées.
Des enfants, ils en veulent tous les deux, il n'y a pas de doute. Mais apparemment, le tout-puissant là-haut n'est pas d'humeur à leur accorder ce qu'ils désirent. Les tentatives s'accumulent, se soldant toutes par un échec. Ariel ne tombe pas enceinte ou quand elle le fait, elle fait une fausse couche dans les mois qui suivent. D'où vient le problème ? L'irlandaise si fière se remet en cause, c'est forcément d'elle que ça vient. Ça la tue, ce problème. Pourquoi n'arrive-t-elle pas à enfanter ? Alors, pour oublier ses soucis, elle se plonge dans le boulot. Elle s'éloigne de son mari, qui fait la même chose qu'elle. Le couple dépérit peu à peu, secoué par les espoirs et les déceptions de fonder un jour une famille.

A force de travailler, Ariel a obtenu ce qu'elle voulait. Désormais rédactrice en chef du Brooklyn Daily Eagle, elle ne peut rêver mieux. Pourtant, la trentaine approche et l'appartement n'est toujours peuplé que par deux personnes. Aucun cri d'enfant ne retentit, aucun jouet ne traîne par terre. Les époux se parlent à peine, se regardent encore moins. Cette situation les déchire, ça les tue de ne pouvoir vivre comme avant. Mais les fantômes de leurs enfants morts avant d'être nés planent au dessus de leur tête, les hantent, empêchent tout bonheur de revenir s'installer dans le petit appartement de Prospect Heights. Ariel, elle aimerait libérer toute cette frustration, toute cette peur, toute cette faiblesse et retrouver la vie qu'elle avait avant, la vie qui était rythmée par l'amour, la réussite et le bonheur. Mais elle n'y arrive pas, elle encaisse les coups durs et a de plus en plus de mal à se relever. Et puis, son frère n'aide pas. Il a l'air de s'entendre de moins en moins bien avec son beau-frère et les remarques acerbes qui lui lancent n'aident pas le couple à retrouver leur harmonie perdue. Ariel se pose des questions, elle ne comprend pas le comportement d'Aaron.

Ariel veut plonger dans l'eau la tête la première et nager, nager, nager et ne jamais s'arrêter. Elle veut rejoindre le royaume de l'Atlantide et vivre heureuse jusqu'à la fin de ses jours, entourée de Polochon et Sébastien, de son mari et de leurs enfants.


Dernière édition par Ariel Broderick le Sam 3 Jan - 22:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:08

excellent choix de famille. I love you
kate me rappelle tellement la première saison d'ahs.
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:10

pour la sublime mara je réfléchis de ce pas à un lien qui pourrait éventuellement finir au lit?
bienvenue. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:23

Ce merveilleux choix
Bienvenue parmis nous et je vais surement venir te chercher un petit lien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:25


merci de tenter la sœur, tu vas voir, c'est cool chez les broderick.

ah ouais, en fait connor, cora n'est pas une exception, t'as vraiment un truc avec les sœurs des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Admin
fostered alike by beauty and fear. ϟ
avatar

➢ ASSIDUITÉ : 171
➢ CRÉDITS : av/outlines
➢ AVATAR : sam claflin

AFTERNOON DELIGHT
MAKE YOU FEEL MY LOVE:

MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:31

ne te laisses pas berner par l'autre idiot, il a déjà un gamin en route Rolling Eyes
kate est sublime puis tu as choisi un super lien le personnage plaît beaucoup, j'ai hâte d'en lire plus I love you puis moi aussi je veux un lien si tu veux bien I love you
bienvenue parmi nous en tout cas, amuse toi bien surtout et si jamais tu as un soucis, ma boite mp est grande ouverte

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Just remember when you're ignoring her, you're teaching her to live without you.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Ven 2 Jan - 22:34

merci à vous tous pour cet accueil, contente que kate vous plaise
cora et aaron, ne vous inquiétez pas, je ne me laisserai pas avoir
et avec plaisir pour les liens, j'attends vos mps
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Sam 3 Jan - 1:36

Kate est merveilleuse I love you Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Sam 3 Jan - 16:28

Et Adelaide est magnifique I love you Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Admin
fostered alike by beauty and fear. ϟ
avatar

➢ ASSIDUITÉ : 171
➢ CRÉDITS : av/outlines
➢ AVATAR : sam claflin

AFTERNOON DELIGHT
MAKE YOU FEEL MY LOVE:

MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Sam 3 Jan - 23:34

ta fiche est très touchante, ce problème de fertilité est vraiment triste et j'espère de tout cœur qu'on verra une Ariel heureuse et enceinte bientôt, j'ai surtout hâte de lire la suite, si le couple va rester en vie, si cela va aller mieux car je me suis très vite attachée au personnage à la lecture, tu as tellement bien su gérer ta fiche, bravo I love you ariel la workingirl trop touchante peut désormais jouer sur le forum, je te valide avec grand plaisir I love you I love you I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Just remember when you're ignoring her, you're teaching her to live without you.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   Dim 4 Jan - 9:49

Oh c'est gentil tout ça
Moi qui trouvais que j'avais bâclé le truc et écrire du gros caca
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: hold on to what you're feeling   

Revenir en haut Aller en bas
 
hold on to what you're feeling
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» attention hold-up !!
» Dakishimetakunai {I don't wanna hold on you} - Naono Bohra
» Bouton 1 (hold)
» texas hold'em poker 3
» FEELING GOOD de Fleur Hana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brooklyn heights :: GET UP :: make it to me :: TENERIFE SEA-
Sauter vers: