AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:26


CALEB LANCASTER
“Keep your head up”


origines, nationalité - sa mère est britannique et son père est canadien. doux mélange anglais, et pourtant il n'a jamais quitté le sol américain ; âge, date de naissance - il est né le vingt-trois juillet 1990. ce qui lui donne actuellement vingt-quatre ans. ; études, job, occupation - artiste dans l'âme, il travaille cependant pour son père. puisque dernièrement celui-ci est devenu propriétaire d'une petite librairie, il se retrouve à être gérant du bookstore. ; statut social, sexualité - bien que son cœur bat un peu plus vite en présence d'une certaine demoiselle, il n'en reste pas moins célibataire. de plus, il a une préférence certaine pour les femmes, il est donc hétérosexuel. ; statut monétaire - aisé, ça c'est certain. afin, pour le moment, tant qu'il s'incline devant papa. ; religion, croyances, parti politique - les religions, les croyances et la politique ne sont pas son truc. il préfère ne pas s'en mêler, tout simplement. ; traits de caractère - commençons par dire qu'il manque sérieusement d'estime de soi. cependant il n'en est pas moins gentil et très protecteur envers ceux qu'il aime. il est aussi très maladroit, distrait et impatient. mais il est tout de même très positif, intelligent et sociable. par contre, il est très curieux et dans son cas, c'est loin d'être une qualité. ; groupe - woods ;


People get bored and then they do reckless things. It’s how the world works.
01 ϟ VOISINAGE; caleb c'est un voisin et un colocataire tout à fait correcte. il n'a pas l'habitude de prendre sa place, de faire du bruit, de déranger pour rien. il est très débrouillard le petit et gentil, alors c'est difficile de lui en vouloir réellement. puis il ne laisse jamais traîner quoi que ce soit qui lui appartient. alors en soi, il est un peu le voisin ou le colocataire idéal, dans la mesure où la personne qui l'évalue est un minimum normal. d'ailleurs il vit dans un quartier à son image, soit le prospect height, lieu de son travail également. et franchement, il s'y plaît bien. c'est déjà une grande étape dans sa vie que de partir de chez maman et papa pour se bâtir une vie qui lui ressemble un peu plus. 02 ϟ NYC; caleb et new york city, c'est une histoire qui remonte à longtemps, il faut bien le dire. le fait est qu'il est tout simplement né en ville et il n'en est jamais véritablement parti. après, il ne peut dire qu'il n'aime pas sa ville natale, puisqu'il l'adore. il se verrait d'ailleurs très mal la quitter pour parcourir le monde. il est chez lui ici et pour le moment ce n'est pas prêt de changer. car même si il rêve de liberté, il rêve aussi de rester dans sa ville natale. il y vit, il y travaille, il est chez lui et c'est tout. pourquoi changer une combinaison gagnante, hein ? 03 ϟ ANECDOTES; anecdote première (+) il se rappellera sûrement toujours du jours où sa grand-mère paternelle, en visite aux états-unis, lui avait acheté ce petit cahier à dessin. il n'y avait qu'à elle qu'il avait parlé de cette passion qu'il avait découvert il y avait peu de temps et cette petite attention lui avait drôlement réchauffé le cœur, alors que la plupart du temps, il était de glace. durant ce moment, ce très bref moment, il avait pu dire à sa grand-mère qui il était, il avait aussi pu être le jeune homme qu'il était. mais, évidemment, cela ne pouvait durer éternellement. il ne fallut que l'arrivée de son père pour refroidir la pièce. seconde anecdote (-) sa pire expérience à vie a dû être la première fois qu'il s'est saoulé. déjà qu'il ne tient pas bien l'alcool, avec quatre ou cinq verres de trop, c'est l'enfer. il n'a pas vraiment de souvenir de cette soirée si ce n'est que cette sensation si désagréable quand il s'est réveillé le lendemain et son haleine d'alcoolique. et aussi les photos gênantes qu'il a retrouvé quelques jours après dans son téléphone... enfin, c'était tout simplement digne de very bad trip. mais une chose est certaine, il n'a pas reprit l'expérience de sitôt. 04 ϟ FRIGO, LIT, DRESSING, COURRIEL; dans son frigo, il n'est pas rare de retrouver de la pizza, car il adore ça. sinon, il est pas bien bien difficile le petit, alors il y a un peu de tout qui peut s'y retrouver. sous son lit, il n'y a rien presqu'en tout temps. contrairement à ce que beaucoup font visiblement, il préfère ranger les choses à leur véritable place plutôt que sous son lit. mais bon, lorsqu'il était petit, il était convaincu qu'un monstre vivait sous son lit. puis dans son armoire, il y a son linge, parfaitement rangé. puis aussi, un peu à part ses dessins et croquis qu'il a fait rapidement. il les range là, puisque personne ne va fouiller dans son armoire. du moins, il l'espère. ainsi on ne voit pas ses dessins avant qu'ils soient terminés. et finalement, il n'y a presque rien dans sa boîte aux lettres, si ce n'est que les colis qu'il se fait livrer à domicile. ou encore les cartes que sa grand-mère lui envoie pour son anniversaire. 05 ϟ LOTO; il serait content, mais sans plus. oui, en quelque sorte il se sentirait un peu moins dépendant de ses parents, il aurait de l'argent qui lui appartient, plutôt que de l'argent qui est plutôt à son père. par contre il se sentirait un peu coupable quand même. lui qui a toujours eut tout ce dont il avait besoin et bien plus encore. et là, il gagnerait un gros lot ? la vie serait mal faite de lui faire gagner de l'argent davantage alors que pleins de gens en manque terriblement. enfin, tout cela pour dire qu'il ne signerait tout simplement pas le billet et le laisserait bien à la vue pour une personne qui en a peut-être plus besoin que lui.


pseudo, prénom - waterproof, soit angélica, mais appelez-moi angie ; âge - j'ai actuellement dix-huit ans et toutes mes dents ! ;comment avez-vous connu le forum ? - grâce à bazzart, mon très cher ami. ;pays, fuseau horaire: - pas le même que la plupart de rpgiste. je viens du canada, mais plus précisément du québec ;présence - tout dépend de mon horaire je dirais. mais au moins quatre fois par semaine. ; crédits - tumblr. ; dédicace, petit mot - je vous aime tellement, mes petits canards    ; scénario ? - nope ! ; avatar - dylan o'brien ;


Dernière édition par Caleb Lancaster le Dim 4 Jan - 5:06, édité 26 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:28

- We mature with the damage, not with the years.


seriously ? you're immature.
Nothing in this world could ever bring them down. Yeah, they're invincible, and she's just in the background. And she says :
(c) alaska


Il ne lui restait plus que deux jours à travailler dans cet endroit, deux jours et il serait, si on peut le dire ainsi, libre. Bossé dans un petit café n'avait jamais été son plus grand rêve et pourtant il était là, à la demande de son père. Il prenait les commande, les exécutait et faisait payé le client. Tâche a priori très simple, et pourtant... « Un petit café, s'il te plaît. Noir. » C'était une jeune demoiselle qui venait de lui donner sa commande. Elle était belle, très belle même, pourtant cela semblait l'indifférer. C'est un sourire aux lèvres qu'il répondit rapidement : « Oui, tout de suite. » Et entreprit de faire un café à la demoiselle. Il eut un peu de mal, comme toutes les fois précédentes. Non, il n'était vraiment pas fait pour travailler là-bas. Mais après quelques secondes, le liquide se mît à couler dans la tasse et Caleb se sentit soulager. Alors qu'il donnait la tasse à la demoiselle, celle-ci lui glissa des mains et le liquide chaud se retrouva sur les vêtements de la jeune femme. « Merde ! » Voilà tout ce qu'il avait entendu, avant de se précipiter de l'autre côté du comptoir afin d'aider la jeune femme à sauver ses vêtements. « Oh mon dieu, je suis tellement désolé... » Il se sentait mal très mal d'avoir renversé le café sur la jeune fille qui ne semblait très ravie. Pourtant, ce qu'il entendit le surpris drôlement. Il ne s'attendait vraiment pas à ça. « Nan, mais enlève tes mains de sur moi, espère de pervers. » Avait-il bien entendu ? Elle venait réellement de le traiter de pervers ? Elle était bornée la petite, Caleb venait de le comprendre. Lui qui ne passait déjà pas une très belle journée...  « Je voulais, simple t'aider, moi. » Il était sincère, il ne voulait pas avoir l'air pervers en l'aidant à limiter les dégâts du café. Il ne pouvait nier qu'elle était belle, mais il n'avait tout de même pas renversé ce café sur elle dans le but de la tripoter, quelle idée ! « Oui, tu m'aurais aidé en me balançant pas ce café sur moi ! » Là, c'était la goutte qui a fait déborder le vase. Caleb venait de perdre patiente, ce qu'il ne faisait pas souvent, pour tout dire. Mais il n'allait pas supporter qu'une inconnue lui parle sur ce ton.« Tu penses que je l'ai fait volontairement ? T'es pas gênée. Il m'a glissé des mains, c'est tout. » Aucune retenue, contrairement à son habitude. Il avait dit ce qu'il pensait et merde que ça lui avait fait du bien, jusqu'à ce que bien sûr mademoiselle décide de prendre à son tour la parole. « C'est tout. C'EST TOUT ?! Non, mais écoute-toi parler deux minutes, tu sais, que je vais devenir retourner chez moi À PIED. Puis après je vais arriver en retard à mon boulot, puis je pourrais le perdre aussi. » Elle jouait la victime et ça énervait Caleb. Dans quelle langue devait-il lui dire qu'il regrettait, mais que c'était un accident, qu'il n'avait pas voulu faire ça. « Arrête de jouer les victimes, c'était un accident. » Puis il eut tout de suite droit : « Arrête de jouer le con, ça paraît que c'est pas toi qui es trempé de café. » Certes oui, ce n'était pas lui qui était trempé, mais pouvait-elle s'imaginer deux minutes que si c'était lui qui se retrouvait couvert de café, il ne réagirait pas ainsi. « NAN MAIS T'ES BOUCHÉE OU QUOI ?! » Il avait envie de la secouer dans tous les sens, mais il n'avait pas nécessairement envie qu'elle appelle la police non plus. Puis il eut droit à un joli : « VA TE FAIRE FOUTRE. » Avant que la demoiselle ne quitte, l'établissement, ce qui était peut-être plus préférable en fin de compte. « AU REVOIR ! » Jamais auparavant, il n'avait parlé ainsi et pourtant il se sentait vivant de ne pas s'être laissé marcher sur les pieds. Mais il devait se remettre à ses occupations, car en plus des clients qui attendaient, il y avait ce dégât à ramasser.




do it and stop talking.
It’s sad when you realize you aren’t as important to someone as you thought you were.
(c) alaska


Il était seul, assis dans la cuisine de son appartement, son cahier et son crayon à la main. Il ne se lassait jamais de dessiner, encore et encore. C'était réellement ce qui le faisait vibrer, ce qui le rendait vivant. Et il ne pouvait le nier, il avait tout de même un certain talent dans son art. C'était spécial, mais unique à la fois et lorsqu'il avait fini, cela lui plaisait à tout coup. C'était ce qui lui permettait de se changer les idées et ce qui comblait ses temps libres lorsqu'il était seul. Alors que son crayon dessinait de belles courbes, un long sourire se glissa sur les lèvres de Caleb. Un sourire qui voulait tout dire, un sourire qui disait que pour l'instant, il était ravi de ce qu'il dessinait. Pourtant, alors que ce sourire devenait véritablement réel, il disparut en l'espace de deux secondes. Le temps qu'il prit pour découvrir qui tentait de le rejoindre. Son père. Il hésita quelques instants à tout simplement ignorer cet appel et pourtant il finit par décrocher. « Caleb, j'ai besoin de toi. » Il n'était guère surpris de ne pas avoir droit à un bonjour de la part de son père. Celui-ci ne devait certainement pas avoir le temps de saluer son fils. Il était toujours trop occupé à faire on ne sait quoi. Mais Caleb était déjà bien habitué à tout cela, alors sans aucun ton de surprise il répondit tout simplement : « Oui ? » Il se doutait alors de ce qu'allait lui demander son père, c'était toujours la même histoire, après tout. « J'ai un boulot à te faire faire. Dernièrement, j'ai prête de l'argent à une jeune femme et comme tu le sais bien, très peu me rembourse à temps. J'aurais donc besoin que tu t'occupes du magasin pour moi. » Caleb ne savais pas vraiment pourquoi son père s'entêtait à prêter de l'argent à des gamins qui n'ont pas les moyens. Il prête de l'argent, leur demande de le rembourser dans un délai trop court puis il devient alors propriétaire de la boutique jusqu'à ce qu'on lui donne son chèque, avec intérêt pour le retard bien entendu. Il trouvait ça cruel ce que son père faisait et pourtant il n'osait rien dire.« C'est une boutique de vêtements ? De rénovations ? » Il espérait seulement que ce ne soit pas une boutique où ce qui se vend est impossible à vendre. Ça lui avait déjà arriver, et c'était loin d'être drôle.« Non, de livres. » De livres... Était-il sérieux ? Ne savait-il pas que Caleb n'avait jamais aimé la lecture ? Il ne s'y connaissait aucunement d'ailleurs, comment pourrait-il gérer ce magasin ? « D'accord. Je commence quand ? » Même si cela ne lui disait rien, il savait bien qu'il n'avait guère le choix de toute manière. Il le ferait sans rien dire, comme il le faisait toujours. Il resterait malheureux, pour rendre quelqu'un d'autre heureux. Il ne passait jamais en premier. « Demain, à huit heures. Et n'arrive pas en retard. » Puis, son père raccrocha, sans un au revoir... Le salaud.

second chance ? last chance.
It’s just…a feeling. I don’t know, something’s shifted. It’s like, um, maybe we both know that if we came together again it must be for a reason.  
(c) alaska


Il n'avait qu'une seule et unique envie, c'était de sortir de cette foule qui l'empêchait de trouver l'air dont il avait besoin. Et visiblement, il n'était pas le seul à vouloir se sortir de là. Une demoiselle qui lui semblait drôlement familière, le percuta renversant ainsi son café sur Caleb. Il sentit alors immédiatement la chaleur de la boisson qui était bue noire par la jeune femme et sans pouvoir se retenir il dit : « Oh merde. » Les mains de la jeune demoiselle s'attendait alors sur lui, puisqu'elle tentait tant bien que de mal d'essuyer le dégât qu'elle venait de causer. Mais il l'avait reconnu. C'était la fille du café, cette même fille qui elle aussi, avait vécu cette situation, ce qui fit sourire Caleb. « Oh, mon dieu, je suis tellement désolée monsieur, je ne... » Elle leva finalement la tête et c'est là qu'elle aussi reconnu Caleb. Elle ne semblait cependant pas aussi amusée que le jeune homme. L'effet de surprise fit en sorte qu'elle ne retira pas ses mains de sur le jeune homme, ce qui lui permit de glisser : « C'est toi qui semble perverse, là. » Elle baissa alors les yeux pour remarquer que comme il disait, cette fois-ci c'était elle qui était en tort et non lui. En enleva alors ses mains d'où elles étaient posées et leva les yeux au ciel, visiblement exaspérer par cette situation vraisemblablement cocasse.   « Encore toi ? J'ai la poisse c'est certain. » Elle n'était pas devenue miraculeusement plus aimable entre leurs deux rencontres, la demoiselle, mais cela amusait Caleb bien plus que cela le dérangeait. « Haha. C'est là que je dois me mettre à me plaindre parce que je vais devoir aller me changer ? Que je vais attraper froid ? Que je vais... » Elle lui coupa sèchement la parole, mais c'était peut-être mieux ainsi, il s'emportait visiblement un peu trop rapidement. « Oh, mais ça va hein, j'ai compris. Je ne voulais pas m'emporter ainsi... » Oh, elle faisait presque des excuses ? Voilà un bien grand changement d'habitude. Et pourtant, cela semblait sincère. Il en avait peut-être un peu trop dit. « Oh, mais cet incident est déjà oublié très chère, je voulais tout simplement rire un peu. » Il n'aurait certainement pas dû dire ça, vu le visage qu'afficha la demoiselle suite à ses paroles. Il se surprit même à regretter ce qu'il venait de dire... Non, il n'aurait pas dû dire ça, pas à voix haute du moins. « C'est très drôle, haha. » Le sarcasme venait donc de faire son entrée dans la conversion, il devait vraiment changer de tactique, s'il ne voulait pas finir en mauvais termes avec la demoiselle. « Tu me veux bien me laisser une seconde chance de me rattraper pour l'incident de la dernière fois ? » Elle sembla véritablement y réfléchir avant de dire, un petit sourire aux lèvres : « Je veux bien te laisser une dernière chance, oui. » Cette réponse lui convenait parfaitement et un sourire se glissa sur les lèvres du jeune homme pour une deuxième fois en très peu de temps. « Dans ce cas, tu es invitée, si tu le veux bien, à venr boire un café, espérons entier, chez moi chère... » Il se rend alors compte qu'il ne savait même pas son prénom. Bon d'accord c'était peut-être normal, puisque leur dernière conversation n'avait guère été très prometteuse. « Rory. » C'était très joli, il n'aurait pas pensé à cela à vrai dire. Il voyait davantage un prénom dans le genre de Judith ou bien encore Eve. Mais Rory lui allait parfaitement « Enchanté, moi c'est Caleb. »


Dernière édition par Caleb Lancaster le Dim 4 Jan - 5:03, édité 41 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:29

bébé dylan, je m'en lasserais jamais de son joli minois.
bienvenue, j'ai hâte de voir ce que tu lui réserves. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:29

Dylan
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:31

BB O'brien.
Bienvenue parmi nous, et gardes-moi un lien. I love you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:31

omg, le titre, LE TITRE.
si tu cites du fob, c'est que t'es quelqu'un de bien, alors je t'aimes bien. en plus dylan.
bienvenue.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:38

dylan. je viendrais sûrement te mpotter une fois que j'en saurais plus.
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:43

je tiens à dire que vous venez de me tuer c'est bien la première fois que je reçois un accueil du genre aussi rapidement, ça fait grave plaisir
@CONNOR max le bogoss merci beaucoup  
@MATTI oh teresa la déesse un grand merci à toi
@GABBIE ton prénom + ton avatar c'est si parfait je te garde un lien avec plaisir ! merci
@AARON si t'aimes aussi, je t'aime aussi puis richard, l'homme de ma vie THANKS I love you
@JULIET oh lily je me dépêche de vous en dire plus alors merci bien
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:49

O'Brien Çà c'est ce que j'appelle un choix divin.
Je viendrais te mpotter pour un petit lien aussi. Bienvenue  
Revenir en haut Aller en bas
Admin
fostered alike by beauty and fear. ϟ
avatar

➢ ASSIDUITÉ : 171
➢ CRÉDITS : av/outlines
➢ AVATAR : sam claflin

AFTERNOON DELIGHT
MAKE YOU FEEL MY LOVE:

MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 2:52

DYLAN O'BRIEN, l'unique, le plus beau I love you
rah lala, il me fait rêver ce type, mais vraiment !
bienvenue sur le forum, je suis bien heureuse de voir un dylan sur le forum et j'ai hâte de lire ce que tu vas faire de lui amuse toi bien surtout, en cas de soucis ou si jamais Cora t'inspire, ma boite mp t'es grande ouverte I love you I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Just remember when you're ignoring her, you're teaching her to live without you.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Sam 3 Jan - 3:32

@JULES le magnifique logan ce sera avec plaisir pour ce lien merci
@CORA je vais lire ta fiche à l'instant, alors en tout cas merci, et je tiens à te dire que tu as fait un boulot fantastique sur le forum, il est superbe (je devais mettre le moustachu sorry Arrow )
Revenir en haut Aller en bas
Admin
fostered alike by beauty and fear. ϟ
avatar

➢ ASSIDUITÉ : 171
➢ CRÉDITS : av/outlines
➢ AVATAR : sam claflin

AFTERNOON DELIGHT
MAKE YOU FEEL MY LOVE:

MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Dim 4 Jan - 18:19

ahah la relation entre rory et caleb est trop marrante et mignonne, j'ai hâte d'en lire plus je te valide avec plaisir mon cher Caleb ! I love you

_________________
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
“Just remember when you're ignoring her, you're teaching her to live without you.”

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   Dim 4 Jan - 18:20

merci très chère
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.   

Revenir en haut Aller en bas
 
~ WE ARE LIKE YOUNG VOLCANOES.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emily Young, Le secret de Miss Mole
» INDIANA JONES ET LA DERNIERE CROISADE - Young Indiana Jones - (RAH 426)
» [Young, Alexa] Meilleures ennemies - Tome 1
» Elisabeth YOUNG - Petites embrouilles et pieux mensonges
» W.I.P. Buste Ramses II Young Miniatures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
brooklyn heights :: GET UP :: make it to me :: TENERIFE SEA-
Sauter vers: